Le principe du Cloud computing est en vogue ces dernières années: ce concept d’informatique dématérialisé permettant la déportation du client sur un serveur tout en privilégiant le « nuage » est très pratique et demandé. En effet, sans le savoir de nombreux internautes l’utilisent: Facebook, Gmail (Google) ou encore l’iCloud (Apple). Nous parlons ici de Cloud computing à destination du grand public, c’est à dire que n’importe quel usager peut accéder à des services de n’importe où dans le monde via son PC ou mobile grâce à une connexion internet. Mais le principe du Cloud computing se développe et nous pouvons voir de plus en plus de société mettre en place un Cloud dit « privé ».

Cloud privé

Avec la démocratisation des tablettes, smartphones ou autres machines permettant de se connecter à internet de n’importe quel lieu, de nombreux internautes utilisent le principe de Cloud computing. En réaction à cette demande progressive, les sociétés et entreprises cherchent de plus en plus à mettre en place leur propre Cloud privé pour leurs employés et clients.

Mais qu’est ce qu’un « cloud privé »?

Le Cloud privé est un outil issue du cloud computing, les possibilités de ce Cloud peuvent varier selon les besoins: certains Clouds permettront d’améliorer l’organisation en ayant la possibilité de mettre en place un calendrier en ligne (modifiable par les employés), d’autres permettront le partage de fichiers dans un environnement protégé et privé, etc… L’utilisation d’un Cloud privé peut vraiment être varié et adaptable à la demande assez facilement. Ce qui est intéressant pour les entreprises pour ce genre de système est la possibilité de récupérer tous les fichiers d’un seul clic puisqu’ils sont propriétaires de tous les fichiers présents dans leur Cloud privé.
Avec les débats actuels sur la sécurité des données à cause du scandale « PRISM », il peut être profitable pour une société d’avoir son Cloud privé sécurisé pour être autonome, sans avoir à faire appel aux géants tel que Google, Microsoft, IBM, Yahoo, etc…

Comment trouver l’appellation exacte du Cloud que l’on recherche?

L’offre de création Cloud privé augmente de manière assez significative, mais comment appeler un système utilisant le concept du cloud computing pour une activité ciblée et bien précise? Je ne pourrais pas vous répondre exactement étant donné qu’il y a de trop grandes possibilités de clouds différents. La SOFRACS, ayant créée un Cloud qui permet la gestion de partage de fichiers, la mise en place de calendrier, la gestion des tâches et un système de messagerie en ligne, appelle cela simplement « Cloud privé » ou « Dropbox-like privé » étant donné l’étroit rapprochement avec les services que propose Dropbox. Étant donné que ce type de système n’a pas encore d’appellation générique, le nom qu’on lui donne diffère selon l’entreprise qui en propose l’installation et la mise en place.
Nous avons par exemple l’appellation « Microsoft Private Cloud » de la part de Microsoft ou encore « Private Cloud VMware » de la part du « Groupe Magic Online Hegerys ». Pour le moment, nous voyons surtout apparaître le terme « Cloud privé » pour ce type d’offre, mais dans un avenir proche peut être que la conscience collective permettra de définir le nom exacte de ce système qui va évoluer et se développer à une vitesse phénoménale!

Face à ce business grandissant, l’agence SOFRACS a créer son propre Cloud privé et propose à ses clients la création de Cloud privé depuis peu! Si cela vous intéresse d’avoir le votre, venez consulter notre page sur le Cloud privé ou contactez nous!

En espérant que cet article vous a plu, l’équipe SOFRACS vous souhaite une très bonne journée!